Philosophie

Philosophie 2016-11-17T08:12:46+00:00

La maison doit rester le refuge physique et spirituel contre les agressions de la vie contemporaine. Comme l’auteur Alain de Botton l’écrit : « Nous construisons comme nous écrivons : pour garder à l’esprit ce qui compte pour nous ».

Trouvant son inspiration dans l’architecture en bois des communautés Shaker du Nord-Est des Etats-Unis (fin XVIIIème – XIXème siècle) James Bansac a développé une architecture singulière faite de simplicité, rigueur et originalité associée à l’emploi de matériaux naturels, et avec le souci de la fonctionnalité.

Ses projets ne suivent pas un style mais reflètent le dialogue avec les clients, la sensibilité du site et de l’environnement, l’absence de décors, la pureté des lignes, l’économie de moyen et la simplicité concourent à l’harmonie et la beauté.

Le travail architectural est centré sur des projets audacieux tels que terrain très pentus, accès difficiles, budgets limités, terrains exigus, mais aussi une démarche environnementale par l’utilisation du bois en ossature et en parement : il ne nécessite aucune énergie pour son élaboration, il est biodégradable et recyclable à 100%; les ponts thermiques inhérents aux autres systèmes constructifs sont supprimés. Construire avec le bois c’est agir contre le réchauffement de la planète.

Les projets font appel aux énergies renouvelables pour le chauffage, la récupération des eaux pluviales (pourquoi arroser son jardin avec de l’eau potable ?) et à la valorisation du travail artisanal.

Maison pour un paysagisteMaison en bois de cèdre